PSYCH

P1

Shawn Spencer et Burton Guster sont amis depuis la plus tendre enfance, et y sont toujours un peut resté. Le premier, fils de policier, a une sorte de « don » ou plutôt une impressionnante mémoire, qu’il a développée grâce à son père policier. En faisant passer cet atout comme un don psychique, Shawn et Gus sont amené à résoudre des enquêtes à Santa Barbara. Au grand regret du capitaine de la police Carlton Lassiter, leur binôme résout de nombreux crimes.

P2

Cette série, créée en 2006 par Steeve Franks, a connu son ultime saison après 8 années de succès. L’atout de cette série policière est avant tout le duo de pseudo-détective : Shawn et Gus. N’ayant pas vraiment grandit dans leur tête, ce binôme se retrouve souvent dans des situations … particulières !

Dans les premières saisons, chaque épisode débute par un flashback. Le père de Shawn lui apprend alors certaines « ficelles » de son métier de policier qui lui seront utiles dans l’avenir de Shawn. Le lien avec son père est très présent, même s’il n’est pas du genre à faire de cadeaux à son fils.
Ce qui est très présent dans cette série, et que tout fan adore, c’est la présence des ananas. Oui, le fruit. Dans chaque épisode un ananas est présent, sous toutes les formes, que ce soit physiquement, en  jus, en décoration ou simplement en plein milieu d’une phrase. Au fil des épisodes, un jeu s’est installé pour les fans : « where is the pineapple ? » (Où est l’ananas ? ).
Hormis cela, la série est devenue culte dans son genre par ses répliques. En effet, Shawn présente toujours son ami, Gus, par des surnoms étranges. En plus de l’histoire avec l’ananas, ce sont des choses qui sont attendues à chaque épisode, des sortes de running gag.
Pour la dernière saison, un double épisode en comédie musicale a tourné. Un épisode GE-NIAL ! Les chansons étaient très raccord avec l’ambiance de la série, tout aussi absurdes

J’adore vraiment cette série alors que je ne suis pas très genre policier normalement. Je l’ai découvert un peu par hasard, sur NT1, et ce que j’ai tout de suite apprécié c’est qu’il n’y avait pas besoin de voir tous les épisodes pour comprendre les histoires, chose rare vu les séries actuelles. Je me suis ensuite décidée à regarder la série de A à Z, j’en suis à la saison 4, et je n’ai pas été déçue. Le comique, ou plutôt l’idiotie des personnages est très attachante. On peut très bien regarder des épisodes occasionnellement ou alors devenir vite accro et chercher les ananas partout. Même s’il n’y a pas réellement de fil rouge à PSYCH, on en demande tout de même toujours plus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s